Un voyage en Tanzanie, une promesse d’aventure, de dépaysement et de découverte

aventure en Tanzanie

Pays de l’Afrique de l’Est, la Tanzanie est une destination de choix pour vivre pleinement ses vacances. Là-bas, le safari est à l’honneur et l’aventure est au rendez-vous. Qui ne rêverait pas d’explorer la savane pour aller aux découvertes des lions, des girafes et des rhinocéros ? Ce sont surtout les amoureux de la nature qui sera content d’aller à ce genre d’expédition.

Comment réussir son safari pendant un voyage en Tanzanie ?

Aller en Tanzanie, c’est comme partir vers l’inconnu, vers une terre nouvelle. Les touristes devront donc bien s’informer avant de se lancer dans leur expédition. Bien entendu, leur but ultime sera d’entreprendre un ou plusieurs safaris durant leur séjour. Pour information, les périodes propices à cette activité se situent entre les mois de mai et novembre. Durant ces mois, on voit plus d’animaux du fait du manque de pluie. En effet à ce moment de l’année, les arbres perdent leurs feuilles et on a une meilleure vue sur la brousse. De plus, les animaux se rassemblent près des points d’eau pour se désaltérer. Ainsi, les rivières et les lacs sont des lieux d’observation idéaux. Mis à part cela, pour ne pas se ruiner, il est conseillé de négocier le tarif autant que possible. Les étrangers pourront faire jouer l’argument d’être en groupe pour baisser le prix.

Que mettre dans sa valise pour partir à l’aventure en Tanzanie ?

Dans un pays tel que la Tanzanie, il fait généralement chaud. Alors, les touristes devront privilégier des vêtements légers pour leur expédition. Des pantalons amples, des t-shirts ou des chemises seront les bienvenus dans les bagages. Pour ce qui est de leurs couleurs, il vaut mieux opter pour des couleurs neutres qui se fondent avec le décor de la brousse. Le Kaki sera, par exemple, une bonne idée. En outre, il ne faut pas oublier tous les accessoires de protection contre le soleil lors d’un voyage en Tanzanie. Un chapeau et des lunettes de soleil ne prendront sûrement pas beaucoup de place dans le sac. Mis à part cela, ceux qui comptent faire de la photographie animalière sont invités à apporter de bons objectifs. Ces derniers sont assez difficiles à trouver et coûtent plus chers sur place. Pour, information un objectif de plus de 300 mm fera très bien l’affaire.

Quels sites visiter pour faire des safaris en Tanzanie ?

Le choix d’un site n’est pas toujours facile quand il s’agit de faire des safaris. Il est nécessaire de prendre en compte la durée du voyage. Pour un séjour de moins d’une semaine, cratère du Ngorongoro, parc national de Tarangire et le parc national du Serengeti sont vivement conseillés. Ces aires protégées font partie des meilleurs sites pour les safaris tanzaniens. Protégé par un rempart naturel, le cratère de Ngorongoro est un havre pour les buffles, les flamants roses et les hippopotames. Quant au parc national de Tarangire, c’est un refuge pour quelques éléphants. Vers le mois de juin, ces derniers vont vers la rivière Tarangire, le seul point d’eau accessible en saison sèche. Enfin, il y a le fameux parc national du Serengeti. Chaque année, cette réserve est le théâtre du commencement de la grande migration des herbivores.

Séjour sur mesure et pas cher au Vietnam sur les Hauts Plateaux

 

VietnamDans la partie centrale du Vietnam, les Hauts Plateaux proposent une expérience particulière aux voyageurs en quête d’authenticité. Entourée d’une chaîne de montagnes, la région offre un cadre enchanteur au charme rustique avec ses villages des minorités ethniques et sa nature préservée. Un séjour sur mesure sera donc le mode de voyage idéal pour apprécier cette partie du Vietnam. Votre agence aura le plaisir d’organiser un séjour à votre image. Les lieux suivants seront sûrement inclus dans votre parcours pour que votre périple soit original.

Explorer la province de Kon Tum au nord des Hauts Plateaux

La province de Kon Tum est un paradis naturel fascinant. D’ailleurs, la moitié de la province est occupée par des forêts vierges abritant des arbres précieux comme le teck, le bois de fer, le santal, l’ébène, etc. Des plantes médicinales comme le ginseng, la cardamome, etc. sont aussi présentes dans ces sanctuaires naturels. La province est également l’habitat de nombreuses espèces d’animaux comme les tigres, les éléphants, les cerfs, les paons, etc. Le charme infini de cette partie du Vietnam est l’une des raisons qui attirent les voyageurs dans cette contrée lointaine. Pour que votre séjour soit optimal au niveau de l’organisation, comptez sur une agence spécialisée comme sur Prestige voyages au Vietnam.

Vous bénéficierez d’un circuit exclusif et confidentiel à travers la visite des villages de minorités des Hauts Plateaux se trouvant dans la province de Kon Tum. En général, la moitié de la population appartient à des groupes ethniques des Ba Na, Xo Dang, Gia Rai, etc. Vous profiterez de cette escapade pour observer leur mode de vie et leur culture. Votre périple dans cette région sera complété par la visite de quelques-unes des nombreuses forêts comme sur le mont Ngok Linh, la forêt vierge Chu Môn Ray ou encore les sources d’eau chaude de Dak. La région rassemble toutes les attractions pour un séjour au Vietnam à la hauteur de toute attente et de tous les budgets.

Visite de la ville de Ban Me Thuat dans la province de Dac Lac avec Prestige voyages

En faisant appel au service de Prestige voyages, vous aurez l’occasion de pénétrer davantage dans le centre du Vietnam, au cœur des montagnes du centre dans la province de Dac Lac. La ville de Ban Me Thuat est un très bon exemple de destination authentique où vous aurez l’occasion de voir. Capitale du Café et plus grande ville des Hauts Plateaux, elle mérite bien que vous vous y attardiez. De par sa situation, à environ 360 km de la ville de Saigon, Ban Me Thuat est un site hors des sentiers touristiques. C’est une ville de montagnes ornées d’un panorama édénique avec ses forêts denses, lacs, cascades, ses pistes de terres et ses vastes plantations d’hévéas.

Dans la ville de Buon Ma Thuot, vous aurez la chance de goûter au meilleur café du Vietnam. Il y a également les minorités ethniques qui seront ravies de vous accueillir dans leur village dans les environs et vous faire découvrir leur quotidien ainsi que leurs traditions séculaires bien préservées. En passant, partez vers le village Ban Don où vous pourrez découvrir l’art du domptage des éléphants sauvages et effectuer des balades à dos d’éléphant à travers la forêt tropicale. Non loin de là, vous pourrez embarquer à bord d’une pirogue pour naviguer tranquillement le long du fleuve Serepok et admirer la nature luxuriante tout autour. Cette ville et ses environs sauront sûrement vous impressionner le temps de votre voyage au Vietnam.

Partir en famille en Jamaïque : que voir et que faire pour un séjour réussi ?

Jamaique

La Jamaïque est une des destinations les plus prisées pour des vacances en famille. Ce qui n’a rien d’étonnant ! Baignée dans la mer des Caraïbes, cette île a tout pour plaire, que ce soit pour les petits que les grands. Elle abrite différents types d’hébergements pour famille. De plus, elle offre une panoplie d’activités à faire en famille. Découvrez-en les meilleures que vous devez absolument faire pendant vos vacances en Jamaïque.

Parcourir les chutes de la Dunn en Jamaïque

Il est inconcevable de ne pas visiter le parc des chutes de la Dunn lors d’un voyage en famille en Jamaïque. La raison en est que ce site est l’attraction jamaïcaine la plus populaire. De plus, il offre des moments riches en émotions et en découvertes. Vous pourrez littéralement faire l’ascension des chutes.

Situées sur la côte nord de l’île, à 3 km d’Ocho Rios, les chutes de la Dunn sont souvent bondées, notamment les week-ends. Il est donc préférable de planifier votre excursion dans le parc pendant les jours ouvrables. Sachant qu’une journée suffit largement pour découvrir la beauté de cette merveille jamaïcaine.

Faire du bobsleigh à Rainforest Adventures Mystic Mountain

Tant que vous êtes aux alentours d’Ocho Rios, pensez également à faire une sortie à Rainforest Adventures Mystic Mountain. Ce site est la promesse d’un moment vraiment sensationnel. Il vous offre la possibilité d’essayer le bobsleigh tout en étant près de la nature. En effet, le tour traverse des végétations foisonnantes.

Outre le bobsled, le téléphérique SkyExplorer est aussi un autre attrait très apprécié de Rainforest Adventures Mystic Mountain. N’hésitez pas à l’essayer pour une expérience des plus inoubliables. D’autant plus que son parcours passe à travers une montagne verdoyante et une forêt luxuriante.

S’accorder des moments de détente à Negril

Passer une journée à la plage est sans aucun doute un des incontournables à faire en famille en Jamaïque. Surtout que cette île recèle de magnifiques plages. Celle de Negril est notamment l’une des plus belles où vous devez vous rendre en famille. Long de 11 km, cette plage qui borde une mer calme et translucide saura gâter enfants et adultes.

Diverses activités vous y attendent donc sur place. Toutefois, pour une aventure très mémorable, il n’y a rien de tel qu’une croisière en catamaran. Cette activité vous permet de contempler les merveilles à couper le souffle aux alentours. C’est aussi une opportunité de faire de la plongée en apnée.

Visiter le musée Bob Marley

Quand on évoque la Jamaïque, le chanteur de reggae jamaïcain Bob Marley nous vient souvent à l’esprit. Faites donc un détour au musée Bob Marley et découvrez tout sur cette légende du reggae, notamment sa vie et ses réalisations.

Le musée est situé à Kingston, la capitale de la Jamaïque, dans l’ancienne demeure de ce musicien hors pair. Cette résidence à l’architecture exceptionnelle, faut-il le rappeler, a été acquise par le chanteur dans les années 1975. Celui-ci y a résidé jusqu’à sa mort en 1981.

Une aventure riche et inoubliable en Ouzbékistan

Voyage Ouzbekistan

Point de passage de la Route de la Soie durant des siècles, l’Ouzbékistan procure aux passionnés d’aventure et de découvertes plusieurs villes aux édifices historiques renommés, si on ne parle que de la fameuse Samarcande.

Cette cité ouzbèke n’a cessé d’éblouir les voyageurs et les commerçants en provenance de l’Europe, de la Chine ou de l’Inde. Favorisée par sa situation géographique, Samarcande fait partie des principaux carrefours commerciaux de la Route de la Soie. Depuis sa création, elle a su garder la beauté d’une architecture médiévale reflétant la finesse de ses formes et la richesse de ses couleurs. Après avoir contourné les meilleurs sites touristiques de Samarcande, une autre ville ouzbèke vaut également le détour, Tachkent.

Selon les archéologues, cette dernière a été créée depuis plus de 2 000 ans. On peut admirer sur place des vestiges d’une forteresse découverts à Ming Urik. À l’évidence, ce site témoigne l’ancienne histoire de la cité qui était située à l’intersection des voies commerciales entre l’Est ou l’Ouest.

Une exploration inédite à travers une région insoupçonnée

Le désert de Kyzylkoum procure aux touristes l’occasion de découvrir les traces des personnages importants du pays. Cette étendue de dunes de sable rouge couvre trois pays d’Asie centrale, à savoir, l’Ouzbékistan, le Turkménistan et le Kazakhstan. Entouré de fleuves exceptionnels, le Syr Daria, et l’Amou-Daria, ce territoire désertique est une pure merveille naturelle à explorer entre amis ou en famille le temps d’un voyage en Ouzbékistan. Au cours de leur expédition au cœur de cette région, les aventuriers auront l’opportunité de contempler une grande variété de faune et de flore hors du commun. Par exemple, il est possible d’observer durant cette escapade en plein désert ouzbek des loups, des chacals ou bien des varans. Au passage, on peut également admirer des troupeaux de moutons et de chèvres qui se rafraîchissent dans un point d’eau.

De mars à avril, les tulipes agrémentent subtilement le paysage de ce vaste territoire inhabité. Pour compléter cette aventure à travers le désert de Kyzylkoum, la visite du lac salé Aydar-Kul est incontournable. Afin de varier les plaisirs lors de cette échappée, on peut partir pour des petits safaris à dos de chameau ou des randonnées équestres.

Découvrir un palais au décor subliminal à Boukhara

La ville de Boukhara constitue une halte obligatoire pour les routards qui séjournent pour quelques semaines en Ouzbékistan. C’est là-bas qu’on peut explorer la splendeur d’un palais d’été au style oriental. Baptisé « Sitori-i-Mokhi Khossa », ce qui veut dire littéralement « palais égalant la lune et les étoiles du ciel », ce monument ancestral a été servi comme habitat estival des émirs de Boukhara jusqu’en 1920.

Les touristes qui sont de passage sur place auront le privilège d’y observer à leur guise des mosquées historiques, des coupoles commerciales, des mausolées en tout genre. Il est à noter que l’endroit le plus sacré de Boukhara n’est rien d’autre que le mausolée de Mohamed Bahaouddin Naqshbandi, l’un des fondateurs de l’islam soufique

Quel matériel faut-il prévoir pour effectuer un trekking au Maroc ?

trekking

Faire un trekking au Maroc est une aventure qui intéresse de nombreux touristes, surtout ceux venant d’Europe voir cet article : Notre sélection des plus belles excursions et randonnées au Maroc. C’est une occasion idoine de découvrir un nouveau pays et d’être en contact avec une culture différente et des paysages extraordinaires. Certaines précautions doivent tout de même être prises avant de se lancer dans une telle aventure, on ne s’y adonne pas au hasard. L’une des priorités pour les étrangers est de se rassurer des conditions d’obtention de visa afin de se rendre au Maroc. Autre priorité, les équipements dont il faut se doter pour que l’activité se déroule dans de bonnes conditions. Vous devez déjà vous assurer que tout ce que vous emportez tient dans un sac à dos et un sac de voyage. Précisons que vous transporterez le sac à dos tous les jours pendant le trekking, pendant que votre sac de voyage sera transporté par l’équipe en charge de la logistique. Le sac à dos doit avoir une capacité minimale de 30 litres, voire 35 litres pour pouvoir transporter tout ce dont vous aurez besoin pendant la journée. Préférez les sacs à bretelles larges et d’armatures anatomiques que vous pourrez régler selon vos besoins, pour améliorer votre confort lors de la marche. Le sac de voyage quant à lui doit avoir une contenance minimale de 80 litres, voire 100 litres.

En termes d’équipements, vous devez emporter des sous-vêtements, de préférence qui sèchent vite, n’oubliez pas de vous munir d’une veste polaire, pour les périodes froides, optez par exemple pour un modèle Wind Pro qui affiche un bon rapport poids et isolation. Comme autres équipements pour un trekking au Maroc, vous devez prévoir des chemises longues manches légères, des pantalons adaptés pour l’activité, des collants thermiques, une veste à la fois imperméable et respirante, une casquette, des gants, une cape contre la pluie, de quoi vous éclairer en marchant par exemple une lampe frontale, un bonnet, etc. Les éléments de protection contre le froid seront utiles si vous partez entre les mois de décembre et de janvier.

Si vous prévoyez de faire de longues heures de marche, vous aurez probablement besoin d’un bâton de marche. Avec une gourde vous pourrez transporter l’eau que vous boirez pendant votre trekking au Maroc. Les chaussures étant importantes pour la marche, choisissez des modèles légers et qui laissent passer l’air. Certains modèles vous offrent une bonne adhérence sur les terrains, notamment l’Epic Cabrio ou l’Elios de la gamme X-Hiking de Salomon. Des chaussures imperméables à tige haute sont également adaptées. N’oubliez pas le couchage, l’idéal est de prendre des sacs avec des températures qui varient entre -10 et -15 degrés Celsius en période de froid. Vous pouvez aussi opter pour un drap-sac qui sera moins lourd à transporter.

Quelques conseils pour bien choisir et préparer son sac lors d’un trekking au Maroc

paysage-montagne

En fonction de la durée et du type de trekking au Maroc que vous envisagez de faire, vous serez amené à choisir entre différents types de sacs. A priori pour plusieurs jours dans la nature, avec des nuits en campements, vous devrez opter pour un sac d’une contenance moyenne de 70 litres. N’oubliez pas l’aspect du confort qui passe par un bon remplissage du sac. Vous devez mettre les éléments de telle sorte que l’essentiel du poids repose sur le bassin. Pour votre aventure trekking oubliez les valises comme « samsonite » ou les sacs de voyage en toile, et surtout pas de roulettes. L’un des modèles que vous pouvez utiliser en toute circonstance est le « duffle bag ». Il s’agit d’un sac à la forme de pélochon fait en PVC et qui est étanche grâce à ses coutures selon une technique de thermosoudage. Faites bien attention aux coutures, car ce sont elles qui garantissent l’étanchéité du sac. Le sac est monté de manière simple, tout en faisant preuve de souplesse et de résistance face aux chocs.

Pour des litrages supérieurs à 60 litres, le duffle bag est doté de bretelles amovibles qui vous aident pendant les phases de transition. Ce modèle de sac est proposé par différentes marques de sacs comme The North Face, Tatonka, Quechua, Salewa, etc. pour que votre sac soit bien organisé, vous devez faire attention à quelques éléments. Vous devez tout d’abord compartimenter vos affaires dans des sacs plus petits. Les vêtements doivent être dans un sac en coton, les aliments dans un sac imperméable, ainsi que tous les liquides ou aliments qui produisent les odeurs. Pendant les trekkings au Maroc avec Aventure Berbere il est préférable d’emporter un sursac qui protègera votre sac pendant les intempéries. Avec le sursac vous éviterez le temps de séchage qui peut être assez long. Si vous voyagez en famille ou tout simplement en groupe, il faudrait répartir les éléments communs au groupe.

Il est important d’établir une liste d’éléments à emporter, afin de ne rien oublier lors de votre trekking au Maroc. En termes de vêtements, pensez à des t-shirts respirants, à des chemisettes et chemises, une veste polaire en cas de froid intense, un softshell, une veste de protection ou une cape pour vous protéger de la pluie, des pantalons, un bermuda et pourquoi pas un maillot de bain, au cas où il y’aurait un étang ou un lac sur votre itinéraire. N’oubliez surtout pas de prévoir des vêtements à porter pendant votre voyage de retour. Les accessoires comme les gants, les bonnets, ou les collants vous protègeront du froid. Contre le soleil vous avez des chapeaux, des lunettes de soleil, et surtout la crème de protection.

Réserver un hôtel à Dakhla pour découvrir le Downwind

hotel buenavista dakhla

La région du sud du Maroc est reconnue pour avoir un fort potentiel en termes de tourisme. Dans cette zone, le soleil brille pendant plus de 300 jours par an, on y retrouve également du vent, des plages de sable blanc. La région de Dakhla ne déroge pas à cette tradition. La perle du sud comme on appelle affectueusement cette région, n’a rien à envier aux plus grandes destinations touristiques du monde. Le tourisme de la région est essentiellement basé sur la nature et les sports nautiques. Son patrimoine écologique est assez fragile et doit être préservé. Dakhla et sa région sont des destinations à ne pas rater quand on pratique du kitesurf. Il est intéressant pour ceux qui pratiquent les activités nautiques de louer hotel-buenavista-dakhla afin de s’adonner à ces activités intéressantes. De nombreux événements sont organisés chaque année dans cette région afin d’occuper les touristes, valoriser les sports nautiques, mais aussi de créer de l’émulation autour de cette région si peu connue.

L’année 2017 a vu le déroulement de la troisième édition du Dakhla Downwind, un événement inédit au Maroc. L’objectif principal de cet événement est de classer Dakhla et la région Dakhla-Oued Eddahab comme destinations de premier choix pour ce qui est des sports nautiques. Ainsi une dynamique événementielle porteuse sera créée pour la ville de Dakhla et ses différents partenaires actifs. Pendant cette compétition, les surfeurs qui ont loué des hôtels à Dakhla ont dû parcourir entre 250 et 500 km en kitesurf. Ils ont pu par la même occasion découvrir et profiter des paysages de dunes de sable, des plages paradisiaques et des autres merveilles que l’on rencontre dans le sud du Maroc. Cette aventure a été l’occasion d’assister à l’ouverture officielle de la mer qui était « vierge » de toute présence de surfeurs.

Dakhla Downwind est certes un défi sportif, mais c’est aussi l’occasion de faire des actions caritatives et environnementales. Ces activités sociales sont menées et organisées sous la houlette de l’Association marocaine de Kitesurf, en abrégé AMKS. Les candidats qui en ont profité pour réserver des hôtels à Dakhla ont parcouru la distance qui sépare Dakhla et Lagouira avec comme seul moyen de transport leur kitesurf. Le départ s’est tenu à Dakhla Spirit PK25. L’événement s’est tenu du 13 au 22 août 2017. Le principe de la course n’est pas lié à la vitesse, il s’agit surtout d’un parcours d’endurance qui a pour objectif pour les participants d’arriver à destination en sillonnant les plages vierges, précisons que les participants étaient encadrés par des professionnels. C’est aussi l’occasion pour les participants d’aller au contact d’autres nationalités, de partager des expériences, dans une atmosphère détendue.

Faire une location de voiture à la Réunion pour déménager à Paris : caractéristiques de la ville

location-de-voiture-a-la-reunion

Vous souhaitez déménager pour la ville de Paris, Paname et tous les clichés de la célèbre ville lumière. Si vous vivez sur l’île de la Réunion, vous devrez faire une location de voiture à la Réunion avec Europcar Reunion afin d’arriver jusqu’à la capitale, et peut-être même plus. Soyons véridiques, déménager est déjà un problème en soi, alors déménager pour se rendre à Paris rajoute des problèmes supplémentaires. Des difficultés et des paramètres en plus qui rallongent le processus de déménagement. Si vous pensez à déménager, cela veut dire que vous avez déjà trouvé un logement sur place ou alors vous comptez le faire, il faut être très optimiste pour cela. Voici quelques conseils pour réussir votre déménagement dans la ville de Paris. Avant tout il est nécessaire de faire un petit tour des caractéristiques de la ville de Paris pour que vous sachiez bien dans quoi vous vous engagez. Précisons tout d’abord que Paris est la 5e ville la plus peuplée du continent européen avec 13 millions d’habitants et on y retrouve 22 000 habitants par km². La ville est donc très dense et divisée en 20 arrondissements organisés en forme de spirale sur la carte. Chacun des arrondissements présente ses spécificités liées à la géographie, la population, le tourisme, etc.

Du côté ouest de la ville on retrouve des quartiers bourgeois beaucoup plus calmes avec moins de commerces, de plus grands appartements et des rues et avenues spacieuses. On y retrouve aussi plus de policiers et une population peu avenante donc évitez les bruits. Avant de vous lancer dans la location d’un logement à l’ouest de Paris, et de faire une location de voiture à la Réunion pour y arriver, considérez aussi la zone est de la ville.  l’est de Paris, on retrouve plus de population, des rues moins spacieuses, donc il est plus difficile de se garer. Par contre la population y est beaucoup plus chaleureuse. Pour plus de détails, vous trouverez les quartiers chauds de la ville au nord-est de la ville, notamment le 18e, le 19e et le 20e ; les loyers y sont plus abordables. Les quartiers « normaux » sont dans les 12e, 13e et 14e arrondissements, vous y trouverez un peu de tout.

Les 2e, 3e, 4e, 10e et 11e arrondissements sont assez branchés on y retrouve de nombreux commerces des rues assez petites et des petits trottoirs, heureusement la circulation n’y est pas très forte. Les 7e, 15e, 16e et 17e arrondissements regroupent des quartiers bourgeois et calmes avec plus d’espaces et moins de zones de passage. Tandis que les 1er, 5e, 6e, 8e et 9e arrondissements sont assez huppés et sont plus occupés par des touristes. Ce sont des clichés, mais qui vous donnent quelques indications pour choisir votre future zone de résidence avant de vous lancer dans la location de voiture à la Réunion pour le déménagement. Préparez-vous à l’idée que déménager à Paris aura une grosse incidence sur votre pouvoir d’achat ainsi que votre qualité de vie puisque les logements y sont assez chers et disposent de beaucoup moins d’espace.

Avènement de la piscine dans l’immobilier à Marrakech

Avènement de la piscine dans l’immobilier à Marrakech Côte sud immobilier est une agence de professionnels qui exercent dans le secteur immobilier à Marrakech  proposé par le site http://www.immocomplice.com/. L’équipe de l’agence accompagne ses clients dans leurs procédures immobilières en rapport avec un appartement au Maroc ou tout autre bien immobilier. Dans ce genre de transactions l’avis d’experts qui connaissent bien la profession et le milieu peut être très utile afin de s’éviter de tomber dans des pièges. L’agence accompagne aussi ses clients dans la vente de riad à Marrakech. Outre la vente, cote sud s’occupe de l’achat, la location, la rénovation de tout type de produit immobilier. La particularité de cote sud c’est qu’ils ont un département gestion constitué des professionnels du secteur : artisans, architectes, géomètres, décorateurs etc.

Se faire construire une piscine à Marrakech

Avoir une piscine au Maroc est devenu assez courant. Avec les températures qui montent assez haut, pouvoir se rafraîchir chez soi c’est l’idéal. La société marocaine de piscines qui est une filiale du Groupe GA lui-même leader européen des piscines en matériaux composites, est très impliquée dans ce secteur et son Directeur Général est Monsieur Noureddine Annab. On distingue trois principaux types de piscines : les piscines en béton, les piscines hors sol en kit et les piscines en matériaux composites entre autres en polyester. En Europe cette dernière catégorie de piscines occupe 60% de la part de marché total, et c’est justement la spécialité du Groupe GA. Les piscines en matériaux composites présentent de nombreux avantages : elles sont parfaitement étanches, il n’y a pas de fuites, on peut les installer en 4 jours maximum, elles ont une durée de vie remarquable, leur maintenance ne revient pas cher et l’entretien n’est pas difficile. Ces piscines sont adressées autant aux particuliers qu’aux entreprises et elles sont réparties dans une gamme de 50 modèles. Avant de se lancer dans l’installation d’une piscine chez soi il vaudrait mieux prévenir la commune afin d’obtenir une autorisation. Généralement aucun document n’est demandé puisque la piscine est considérée comme un aménagement du jardin.

Installer une piscine en matériaux composite ne nécessite pas de terrassement, contrairement aux autres types de piscines, il n’est donc pas nécessaire de choisir une saison particulière pour l’installer. L’idéal serait de le faire avant l’été afin de pouvoir en profiter pendant cette période de chaleur. Il faut s’adresser à un professionnel qui connait sont métier et qui utilise un matériel adapté. Généralement les constructeurs fournissent les piscines avec des garanties allant jusqu’à dix ans sur l’étanchéité, la structure et la fabrication. Pour s’offrir une piscine chez soi, il faut compter en moyenne 100 000 Dhs tous travaux compris et 1500Dhs par an pour l’entretien. Des frais supplémentaires sont à prévoir pour les options immobilières facultatives.

Hommage rendu à un auteur très réputé dans le riad à Marrakech

La ville de Marrakech ou plutôt le Maroc a développé un talent certain pour faire prospérer les métiers de l’art et de la culture comme la musique, l’écriture, le cinéma, la peinture et bien d’autres. C’est ainsi que le pays compte de nombreuses écoles dédiées à l’art, des évènements nombreux pour l’exprimer et découvrir de nouveaux artistes ainsi que des infrastructures qui permettent d’exposer le travail des uns et des autres. Que ce soit dans le riad à Marrakech ou dans un musée d’art contemporain, on peut voir combien les artistes excellent chacun dans son domaine puisque l’art est un métier qui se transmet de générations en générations, des plus vieux aux plus jeunes depuis des siècles. Cela suppose qu’en parcourant les couloirs et les grandes salles du riad Al Rimal ou les pages de son site http://www.riad-alrimal.com/ , vous découvrirez les réalisations typiquement arabo-andalouses des artisans marocains.

L’art pour les générations actuelles

La génération actuelle fonctionne d’une manière différente, elle est particulièrement portée sur les nouvelles technologies de l’information et de la communication. Par conséquent les jeunes sont surtout touchés par les sites Web mais aussi les spectacles ou les expositions durant lesquels ils ont l’occasion de découvrir les différentes œuvres de peintres, dessinateurs, vidéastes, cinéastes, photographes, danseurs, chanteurs, joueurs d’instruments etc. C’est une façon de les pousser vers la fibre artistique dormante en eux et de leur montrer qu’ils peuvent aller au bout des rêves qu’ils couvent. Ne pensez pas que les écrivains sont mis de côté, la sphère des littéraires organise régulièrement de nombreux évènements pour récompenser les auteurs qui ont marqué leur génération ou même les autres générations. D’ailleurs, dans ce contexte, un hommage particulier est rendu au célèbre écrivain marocain Mohamed Choukri.

Qui est Mohamed Choukri ?

Il est difficile de rencontrer des habitants de riads à Marrakech qui ne savent pas qui est Mohamed Choukri. Choukri, de son prénom Mohamed, était un écrivain marocain né à Nador en juillet 1935 et décedé dans la ville de Rabat en 2003 à l’âge de 68 ans. Cet auteur est surtout réputé pour le genre initiatique de ses romans et le fait qu’il les écrivait essentiellement en arabe. Pour résumer sa vie et sa carrière en quelques lignes nous pouvons dire que Mohamed Choukri n’a pas eu une enfance aisée, avec des parents extrêmement pauvres et une vie d’exilé dans les rues de Tanger jusqu’à l’âge de 20 ans après sa fugue à l’âge de 11 ans. A 20 ans il fait un séjour en prison où il apprend à lire et à écrire, on peut dire que c’est le début de sa carrière car suite à cela il deviendra instituteur. C’est dans les années 1960 que l’instituteur fait la rencontre de Paul Bowles, Tennessee Williams et Jean Genet et se lance dans l’écriture, sa première nouvelle est publiée en 1966 dans « La littérature », un mensuel de Beyrouth, sous le titre « Al-Unf’ala al-shati » qui signifie « violence sur la plage ». Suite à cette première nouvelle, des romans s’enchaînent, en arabe mais la plupart du temps traduits en français par Tahar Benjelloun ou en anglais par Paul Bowles.

Au final, entre 1966 et 1997 Mohamed Choukri a publié une dizaine de nouvelles et de romans dont l’un des plus célèbres « Le pain nu » traduit et publié en français en 1980 aux éditions François Maspero, le roman fut interdit au Maroc de 1983 à 2000. Entre autres romans célèbres de l’auteur, nous pouvons citer « La tente » publié en 1985, « Le temps des erreurs ou la sagesse de la rue » et « Visages » les deuxième et troisième titres de la trilogie « Le pain nu » publiés tous deux en 1992. En 1995 Mohamed Choukri reçoit le prix de l’amitié franco-arabe. L’écrivain décède des suites d’un cancer le 15 novembre 2003 à l’hôpital militaire de Rabat, il sera enterré deux jours plus tard au cimetière Marshan de Tanger en présence du ministre de la culture, de quelques personnalités de la sphère artistique et culturelle et du porte-parole du palais royal. Il reste le fondateur de la fondation qui porte son nom, elle est dirigée par Abdellatif Benyahya et détient ses droits d’auteur, travaux personnels et manuscrits.

Le prix international Mohamed Choukri

Si vous avez déjà résidé dans un riad à Marrakech, vous avez sûrement entendu parler du festival Twiza qui se tient régulièrement dans la ville de Tanger. La dixième édition de ce festival s’est tenue du 14 au 17 août 2014 et cela a été l’occasion pour le président de la fondation Mohamed Choukri, Abdellatif Benyahya d’annoncer la création d’un prix international Mohamed Choukri dédié au littéraire et écrivain marocain. Ce prix récompensera les créateurs qui se sont démarqués durant l’année dans les différents arts de la littérature, qu’ils soient marocains ou étrangers. Le prix sera décerné durant le festival Twiza, une façon de rendre un double hommage : le premier à la ville de Tanger qui a marqué la vie de cet illustre écrivain et le deuxième à l’auteur, qui lui a marqué les esprits des populations. L’organisation de ce prix sera prise en charge par des écrivains venant de tous horizons et de renommée internationale. En attendant l’avènement du prix Mohamed Choukri, probablement l’année prochaine, cette année le festival Twiza s’est déroulé dans de bonnes conditions.

Précisons que le festival Twiza est organisé par la Fondation du festival méditerranéen de la culture amazighe de Tanger. Ce festival est une occasion de mettre l’art africain à l’honneur, en permettant aux artistes marocains et internationaux de se rencontrer autour de concerts mais aussi de tables rondes et conférences-débat. Pour la dixième édition, le thème principal tournait autour du développement culturel et du détachement de l’Afrique du concept de mondialisation, sous le titre « L’Afrique aux Africains ». En marge du festival, une table-ronde a été organisée sur la vie de Mohamed Choukri et elle a connu la participation d’écrivains et amis proches de l’écrivain. La création de son prix est un nouveau coup de pouce pour les principaux intervenants de l’art littéraire à travers le monde.