Une aventure riche et inoubliable en Ouzbékistan

Voyage Ouzbekistan

Point de passage de la Route de la Soie durant des siècles, l’Ouzbékistan procure aux passionnés d’aventure et de découvertes plusieurs villes aux édifices historiques renommés, si on ne parle que de la fameuse Samarcande.

Cette cité ouzbèke n’a cessé d’éblouir les voyageurs et les commerçants en provenance de l’Europe, de la Chine ou de l’Inde. Favorisée par sa situation géographique, Samarcande fait partie des principaux carrefours commerciaux de la Route de la Soie. Depuis sa création, elle a su garder la beauté d’une architecture médiévale reflétant la finesse de ses formes et la richesse de ses couleurs. Après avoir contourné les meilleurs sites touristiques de Samarcande, une autre ville ouzbèke vaut également le détour, Tachkent.

Selon les archéologues, cette dernière a été créée depuis plus de 2 000 ans. On peut admirer sur place des vestiges d’une forteresse découverts à Ming Urik. À l’évidence, ce site témoigne l’ancienne histoire de la cité qui était située à l’intersection des voies commerciales entre l’Est ou l’Ouest.

Une exploration inédite à travers une région insoupçonnée

Le désert de Kyzylkoum procure aux touristes l’occasion de découvrir les traces des personnages importants du pays. Cette étendue de dunes de sable rouge couvre trois pays d’Asie centrale, à savoir, l’Ouzbékistan, le Turkménistan et le Kazakhstan. Entouré de fleuves exceptionnels, le Syr Daria, et l’Amou-Daria, ce territoire désertique est une pure merveille naturelle à explorer entre amis ou en famille le temps d’un voyage en Ouzbékistan. Au cours de leur expédition au cœur de cette région, les aventuriers auront l’opportunité de contempler une grande variété de faune et de flore hors du commun. Par exemple, il est possible d’observer durant cette escapade en plein désert ouzbek des loups, des chacals ou bien des varans. Au passage, on peut également admirer des troupeaux de moutons et de chèvres qui se rafraîchissent dans un point d’eau.

De mars à avril, les tulipes agrémentent subtilement le paysage de ce vaste territoire inhabité. Pour compléter cette aventure à travers le désert de Kyzylkoum, la visite du lac salé Aydar-Kul est incontournable. Afin de varier les plaisirs lors de cette échappée, on peut partir pour des petits safaris à dos de chameau ou des randonnées équestres.

Découvrir un palais au décor subliminal à Boukhara

La ville de Boukhara constitue une halte obligatoire pour les routards qui séjournent pour quelques semaines en Ouzbékistan. C’est là-bas qu’on peut explorer la splendeur d’un palais d’été au style oriental. Baptisé « Sitori-i-Mokhi Khossa », ce qui veut dire littéralement « palais égalant la lune et les étoiles du ciel », ce monument ancestral a été servi comme habitat estival des émirs de Boukhara jusqu’en 1920.

Les touristes qui sont de passage sur place auront le privilège d’y observer à leur guise des mosquées historiques, des coupoles commerciales, des mausolées en tout genre. Il est à noter que l’endroit le plus sacré de Boukhara n’est rien d’autre que le mausolée de Mohamed Bahaouddin Naqshbandi, l’un des fondateurs de l’islam soufique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*